Comment le « bruit » dans notre cerveau influence notre comportement